Aller au contenu principal Aller au menu Aller à la recherche

AddToAny share buttons

Precious Okoyomon et Hervé Brunon

Planétarium #27
Événement
Le Lundi 24 juin 2024 de 19h00 à 21h00
Centre Pompidou, Cinéma 1

Le cycle Planétarium propose d’interroger les enjeux qui caractérisent notre époque en croisant des paroles issues de la recherche scientifique à celles venues du champ artistique. Cette séance réunit Precious Okoyomon, artiste et poète américano-nigérian.e et Hervé Brunon, historien des jardins, du paysage et de l’écologie, directeur de recherches au CNRS pour une soirée consacrée à la biodiversité et aux écosystèmes.

En partant de la Jungle Karlostachys, parc botanique situé en Normandie, Hervé Brunon tracera une histoire du jardin, planétaire et botanique. Au croisement de différentes disciplines, ses travaux s’inscrivent dans l’horizon des humanités environnementales. De son côté, l’artiste Precious Okoyomon évoquera la forêt de son enfance, qui imprègne encore aujourd’hui tous les champs de sa recherche artistique et lira des poèmes inédits inspirés de cet environement.

Cette soirée est accompagnée en dessins par Éric Valette, membre fondateur du collectif suspended Spaces, artiste et enseignant chercheur en arts plastiques à l'université de Picardie Jules Verne. Eric Valette performe en direct une traduction des interventions en lignes et en tracés.

Precious Okoyomon est un·e artiste et poète americano-nigerian·e né·e à Londres et installé·e à New York dont la pratique multidisciplinaire s'intéresse à la racialisation du monde naturel, à l'intimité et aux idées et expériences de vie, de mort et du temps. Ses installations, sculptures, performances et poèmes s'inspirent souvent de son histoire familiale et de ses rencontres avec la culture queer. Ses expositions personnelles ont été présentées à Luma Westbau à Zurich (2018), au Museum für Moderne Kunst in Frankfurt (2020), à Performance Space New York (2021), à Sant'Andrea de Scaphis in Rome (2023), et plus récemment à Fundación Sandretto Re Rebaudengo in Madrid (2024). Son second livre But Did You Die? (2024) explore la complexité de son identité d’immigrant·e noir·e et queer. Son travail est actuellement visible dans l’exposition collective « Nigeria Imaginary », au pavillon nigerian de la Biennale de Venise et à la Fondation Beyeler à Bâle.

Hervé Brunon est historien des jardins, du paysage et de l’écologie, et directeur de recherche au CNRS (Centre André-Chastel, Paris). Situés au croisement de différentes disciplines (histoire, histoire de l’art, philosophie, anthropologie, littérature, botanique, archéologie, etc.), ses travaux s’inscrivent dans l’horizon des humanités environnementales. Initialement centrés sur l’imaginaire de la nature, ils ont ensuite porté sur la poétique des lieux, interrogeant des motifs, tels que le labyrinthe et la grotte, ou des notions, comme la sagesse. Ses recherches actuelles se déploient principalement selon trois axes : histoire holistique des jardins ; histoire environnementale et paysagère des plantes ; histoire critique de l'écologie et de l'environnementalisme. Il est l’auteur de plus de trois cents publications et communications scientifiques. Parmi ses livres récents : Jardins de sagesse en Occident (Seuil, 2014) ; L’Imaginaire des grottes dans les jardins européens (avec Monique Mosser, Hazan, 2014) ; De la peinture au jardin (direction avec Denis Ribouillault, Olschki, 2016). Il vient de publier une Histoire des jardins dans la collection « Que sais-je ? » (2024).

En accès libre dans la limite des places disponibles. Avec traduction simultanée en anglais et en français.

Plus d'informations sur le site du Centre Pompidou

 

Avec le soutien de